Les voyagesPréparer votre voyageL'esprit Chines Plurielles

Les voyages

Voyager en Chine, ce n’est pas seulement découvrir les villes de la côte Est ou visiter le patrimoine architectural millénaire. C’est aussi découvrir des paysages grandioses, des ethnies, une production artisanale originale.

Lire plus

Préparer votre voyage

Vous êtes un groupe d’amis, une association, un club, des passionnés de photo, vous voulez construire votre propre voyage en prenant des circuits qui vous intéressent dans un ou plusieurs de nos parcours ?

Lire plus

L'esprit Chines Plurielles

L’association promeut les échanges culturels franco-chinois en organisant des voyages hors sentiers battus au plus près des habitants et de la nature.

Lire plus

Accueil

FORUM des ASSOCIATIONS / SAINT PIERRE DU MONT

Chines Plurielles sera présente au Forum des Associations qui se tiendra à Saint Pierre Du Mont le samedi 2 septembre.

Programme sur www.saintpierredumont.fr

A cette occasion Chines Plurielles a édité une nouvelle plaquette présentant ses activités.

Contact : zhangqiang60@hotmail.com ou alain.dupeyron@wanadoo.fr

 

 

 

 

 

 

Des nouvelles et quelques informations

Après de longs mois muets, nous réactivons avec cet article, notre rubrique « Vol d’impressions ». L’intention de Chines Plurielles est  bien entendu de communiquer des informations sur l’activité de l’association, mais aussi de faire partager nos expériences de voyages et points de vue sur la Chine, sans exclusive, forts de nos séjours de 4 à 6 mois annuels dans cet immense pays. 
Le projet consiste aussi, à titre d’illustration, en la  mise en ligne d’images que nous avons captées sous forme de vidéos scénarisées.

Commençons par délivrer quelques informations sur l’activité de Chines Plurielles depuis le début de l’année 2014. Nous avons organisé deux voyages. Le premier autour du Mont Kailash « Pays de Kham et pèlerinage au mont Kailash », le second dans le Tibet (Grand Tibet). Le premier circuit a été perturbé. En effet, au tout dernier moment les autorités chinoises nous ont interdit -sans ex-plication- l’accès aux Mont Kailash et au Royaume de Guge. Cette interdiction concernait les étrangers et les Tibétains, mais était ouverte… aux autres chinois qui s’en désintéressaient super-bement pour ne pas dire autrement. S’agissait-il de la part des autorités locales d’une crainte pour la sécurité des pèlerins au regard de leur afflux massif ? Ou de préoccupations d’ordre sécuritaire ? Nous ne le saurons jamais.  Pour le coup, nous avons dû mettre en place un plan B et  organiser un trek autour des autres lacs sacrés de la région tibétaine.  Le voyage a eu lieu, mais nous avons dû subir en permanence les contrôles incessants de la police tibétaine. En revanche, les circuits plus contrôlables par les autorités locales, tels le circuit « Le Grand Tibet » -excepté l’accès à la place du temple Jokhang, le saint des saints, placé sous haute surveillance- ne présentent pas de difficultés majeures. 

Chines Plurielles ne se limite pas à la seule activité de voyage. Comme l’encart du site le signale, nous avons engagé avec le festival de Saint-Brieuc un partenariat qui  a débouché sur l’inscription  de « La Chine (comme) invitée d’honneur » du festival. Un concours photographique ayant pour thème « Les chinois montrent la Chine aux bretons » a été mis en oeuvre et le Lauréat a été ré-cemment désigné à partir d’une présélection de candidatures réalisée en Chine par Chines Plu-rielles. Nous reviendrons sur toute cette actualité très prochainement.

« POURTANT MONGOL JE DEMEURE » Alain DUPEYRON, ZHANG Qiang / Editions L’Harmattan

ChinesPlurielles vous présente le livre  « Pourtant Mongol je demeure » co-écrit par Alain Dupeyron et Zhang Qiang

livre1

 

Pourquoi des Mongols se sont-ils installés aux confins du sud-ouest de la Chine ? Les auteurs décident de parcourir les voies empruntées par l’armée de Khubilaï Khan, petit-fils de Gengis Khan et fondateur de la dynastie des Yuan. Les Mongols rencontrés sont très souvent éloignés de la réalité de leur terre originelle. Mais tous revendiquent avec force leurs origines et leur culture. Les auteurs retracent la vie quotidienne, l’histoire, la sociologie des ethnies rencontrées. Ils nous invitent à emboîter, avec eux, le pas des conquérants mongols.

Retrouver l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Nouvel an chinois à St Germain en Laye

A l’occasion du nouvel an chinois, Chines Plurielles en partenariat avec l’association « Relais France Chine », a participé à l’organisation de la « Fête et spectacle du Nouvel An chinois » au Manège Royal de Saint Germain en Laye le 5 février dernier. Entre librairie Le Phénix, ateliers de calligraphie, démonstrations d’arts martiaux, offre de cours de langue chinoise, l’association a présenté une exposition de photos de Zhang Qiang, ainsi que les voyages qu’elle organise pour l’année 2012. Elle a offert au gagnant de la tombola un voyage aller et retour sur un de ses circuits. 

Lanzhou/Xian

Avec la visite de Binglingsi la boucle se referme. L’ensemble des 200 grottes sculptées de Binglingsi -Vème au XVIème siècles- donnent sur le Fleuve Jaune. Ces grottes nous ramènent au point de départ de notre voyage. Il n’est plus question de totale sinisation de l’art bouddhique mais de courtiser une fois encore l’art d’influence Gandhara. Observons à cette occasion les efforts spectaculaires consentis par les autorités chinoises pour mettre en valeur son patrimoine. Les musées poussent comme champignons. Modernes, ils recourent à tout l’arsenal des media pour mettre en valeur les pièces auxquelles jusqu’ici le public n’avait pas accès. Il s’agit de Lanzhou mais aussi et surtout de Xian. Dans cette cité, au-delà du célèbre site de l’armée en terre cuite et du musée d’histoire du Shaanxi il convient de retenir le site de Yanglin. Son musée recèle de purs chefs d’œuvre de figurines d’une hauteur de 30 à 50 centimètres, représentant guerriers, eunuques, danseurs, danseuses et musiciens du troisième empereur de la dynastie des Han de l'ouest. Ou encore ce nouvel espace sorti de nulle part dans la Pagode de la Petite Oie Sauvage. 

 

A Xian s’arrête aussi notre route de la soie. Il ne nous reste plus qu’à vivre notre aventure personnelle, refaire le voyage avec nous-mêmes pour vérifier la très belle formule de Jean Chesneaux dans « L’art du voyage » -Bayard Editions 1999 : « le voyageur cheminant en pays lointain chemine en compagnie de lui-même, il chemine en lui-même ».

Caravane sur la route de la soie

Attention : nous proposons pour ce grand voyage  trois variantes. Il y  a un parcours commun jusqu’au 19ème jour.  • La première variante de 25 jours propose un parcours  de […]

Lire plus
Chine d’hier et d’aujourd’hui

Pour votre premier voyage en Chine, les grandes villes et sites les plus connus sont incontournables. Mais ce serait dommage d’en rester là. Ce voyage de 18 jours vous conduira, […]

Lire plus
Deux mondes chinois

  Ce parcours de 18 jours donnera l’occasion de découvrir qu’il n’y a pas qu’une Chine mais plusieurs, comme autant de régions, aux différentes cultures, connaissant d’importants décalages dans leur […]

Lire plus
Montagnes en miroirs et maisons fortifiées des Hakka

Patrick Mckeever, expert de l’UNESCO de l’ONU lors de sa visite à Taining dans la province du Fujian, en a dit la chose suivante : «J’ai parcouru beaucoup de pays, […]

Lire plus